fbpx

Cosmétovigilance : protéger les consommateurs dans le monde des cosmétiques

cosmetovigilancia

Pour garantir la sécurité et la qualité d’un produit cosmétique, un système spécial a été créé pour le réglementer : il s’agit de la “cosmétovigilance”.

La cosmétovigilance fait référence au contrôle et à la surveillance de la sécurité des produits cosmétiques sur le marché. Il s’agit d’un système de surveillance dont l’objectif est très particulier : détecter, évaluer et prévenir d’éventuels effets indésirables ou risques liés à l’utilisation de produits cosmétiques.

Cela contribue à garantir la sécurité des consommateurs dans le monde des cosmétiques.

La cosmétovigilance implique la collecte et l’analyse d’informations relatives aux produits cosmétiques, telles que les réactions allergiques, les irritations cutanées, les effets secondaires inattendus ou tout autre problème lié à la santé et à la sécurité de la peau. Ces informations peuvent provenir de consommateurs, de professionnels de la santé, de fabricants, de distributeurs ou d’autorités réglementaires.

Quel est le processus de cosmétovigilance en Espagne ?

Étant donné que les cosmétiques sont des produits qui ont un impact très direct et profond sur la santé et le bien-être de la personne qui les consomme, il est très important de les réglementer et de les superviser autant que possible.

Le processus de cosmétovigilance est donc méthodique et très complet. Il s’agit notamment de

  • Collecte des données : la première étape consiste à collecter et à regrouper les informations sur les éventuels effets indésirables liés à l’utilisation de produits cosmétiques. Il peut s’agir de rapports de consommateurs, de professionnels de la santé ou de notifications de fabricants.
  • Évaluation des risquesLes données recueillies sont analysées et évaluées afin de déterminer la gravité et la fréquence des événements indésirables, également connus sous le nom d’effets indésirables (il s’agit d’effets indésirables sur la santé humaine directement liés à l’utilisation normale ou raisonnablement prévisible d’un produit cosmétique. Les cas graves sont considérés comme des incapacités fonctionnelles, temporaires ou permanentes, des handicaps, des hospitalisations, des anomalies congénitales, des risques vitaux immédiats ou des décès). L’objectif est d’établir les causes possibles et de déterminer s’il existe un risque réel pour la santé publique. Un aspect essentiel de cette évaluation est l’identification des ingrédients toxiques présents dans les cosmétiques.
    ingrédients toxiques dans les cosmétiques
    .Cosmétovigilance : protéger les consommateurs dans le monde des cosmétiques 1
  • Actions préventives: en fonction des résultats de l’évaluation des risques, des mesures peuvent être prises pour prévenir ou minimiser les effets néfastes. Ces mesures peuvent inclure des avertissements, des changements dans la formulation des produits, des rappels ou des recommandations pour une utilisation sûre.
  • Communication: les résultats et les mesures prises sont communiqués aux parties prenantes concernées, telles que les fabricants, les professionnels de la santé et les consommateurs. Il s’agit d’informer sur les risques identifiés et de promouvoir une utilisation sûre des produits cosmétiques.

Tout cela se fait au moyen du formulaire de cosmétovigilance, également connu sous le nom de formulaire de signalement des effets indésirables des produits cosmétiques. Ce document rassemble les problèmes qui peuvent survenir lors de l’utilisation de produits cosmétiques.

Collecte de données en cosmétovigilance

Que contient la fiche de cosmétovigilance en Espagne ?

Comme indiqué plus haut, cette fiche est utilisée dans le cadre des systèmes de cosmétovigilance pour recueillir des données standardisées sur les effets indésirables ressentis par les utilisateurs de produits cosmétiques.

La fiche de cosmovigilance comprend généralement les sections suivantes :

  • Informations sur le notifiant : données personnelles ou coordonnées du notifiant, telles que le nom, l’adresse et le numéro de téléphone.
  • Informations sur le produit: détails sur le produit cosmétique en question, tels que le nom du produit, la marque, le numéro de lot ou de série et la date d’achat.
  • Description de l’événement indésirable: informations sur l’effet indésirable rencontré lors de l’utilisation du produit cosmétique, telles que la nature de l’effet indésirable (irritation, allergie, brûlures, etc.), les zones du corps touchées et les symptômes spécifiques.
  • Détails de l’utilisation du produit: informations sur la fréquence d’utilisation, la durée d’utilisation et tout autre détail pertinent sur l’utilisation du produit cosmétique avant l’événement indésirable.
  • Informations médicales: si l’auteur de la déclaration a eu recours à des soins médicaux, les détails du diagnostic et du traitement médical reçu peuvent être inclus.
  • Informations complémentaires: toute autre information pertinente, telle que l’existence de conditions préexistantes, l’utilisation concomitante d’autres produits cosmétiques ou médicaments, ou tout changement dans l’état de santé général du consommateur.laboratoire de cosmétovigilance

Comment déclarer un événement indésirable lié à un produit cosmétique ?

L’AEMPS (Agence espagnole des médicaments et des produits de santé) met à la disposition des professionnels de la santé le portail NotificaCS. Il contient les formulaires électroniques correspondant aux différents types de notificateurs, qui peuvent être utilisés pour notifier rapidement et facilement.

Une fois la notification envoyée, l’AEMPS la reçoit et l’enregistre dans la base de données nationale. Elle l’évalue et la contrôle ensuite de manière approfondie.

À l’issue de son enquête, elle prend contact avec le médecin déclarant pour l’informer de ses conclusions et, le cas échéant, lui demander des informations complémentaires.

Dans le cadre de l’enquête, la personne responsable du produit est également contactée afin de la sensibiliser à l’effet et de lui demander les informations techniques nécessaires.

En outre, en cas d’effet indésirable grave, elle est transmise aux autres autorités compétentes des États membres et enregistrée dans la base de données européenne.

En résumé, la cosmétovigilance est essentielle pour protéger et garantir la santé et le bien-être des consommateurs de tous les types de cosmétiques. Elle permet d’identifier et de résoudre les problèmes potentiels liés à ces produits, ce qui peut se traduire par des améliorations au niveau de la formulation, de l’étiquetage et de la sécurité globale.

En outre, il permet la détection précoce des risques émergents et la mise en œuvre de mesures préventives appropriées. des mesures préventives appropriées.

A propos de l'auteur
Picture of Victoria Sánchez
Victoria Sánchez
Soy una apasionada de la cosmética natural y ecológica, y creadora de la marca Saper Organic Skincare en 2011. Máster en Cosmetología y experta en evaluación y seguridad del producto cosmético. Mi objetivo es la belleza, la salud y la sostenibilidad del planeta. Para ello busco siempre los mejores ingredientes e investigo formulaciones de cosmética vegana, obteniendo los mejores resultados para la piel, cuidando siempre del medio ambiente.
Ebook Cosmética Ecológica vs Cosmética Natural
Si vous avez aimé cet article et souhaitez en savoir plus, vous pouvez recevoir notre dernier Ebook "Guide sur la façon de différencier les cosmétiques conventionnels, naturels et biologiques".

*En recevant l’eBook, vous acceptez de recevoir des communications commerciales de la part de Saper. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et consulter notre site web.
Politique de confidentialité
pour plus d’informations.

Retour en haut

¡Queremos hacerte un regalo!

En compras mayores a  80€, te llevarás GRATIS nuestro Bolso de Algodón Reciclado (lo añadiremos a tu cesta de forma automática).

¡Este verano no te quedes sin tu bolso!